Les Ventouses

 

Utilisées depuis plus de 2000 ans (y compris en médecine traditionnelle chinoise !) si elles sont tombées pendant quelques temps en désuétude, les ventouses reviennent en force pour soigner bien des maux !

Les ventouses en verre

 

Elles sont aussi appelées ventouses à chaud. Pour les poser, on fait le vide d'air à l'intérieur de la ventouse à l'aide d'un coton imbibé d'alcool auquel on a mis le feu.

Elles ont l'avantage d'avoir une très bonne adhérence sur la peau.

Les ventouses plastique

 

Elles sont aussi appelées ventouses à froid. Pour les poser, on aspire l'air avec une pompe.

Elles ont une adhérence moindre que les ventouses en verre, mais on peut régler leur aspiration en fonction de la sensibilité de la personne.

Les bénéfices des ventouses

 

L'action des ventouses est multiple :

     - mécanique : mobilisation des tissus en profondeur,

     - humorale et circulatoire : mise en mouvement des liquides organiques,

     - antalgique : soulage les douleurs grâce à la libération d'enképhaline,

     - réflexe et métamérique : action sur l'organe par voie neurovégétative,

     - respiratoire et décongestionnante.

Ainsi, on peut agir avec les ventouses sur : les dorsalgies, lombalgies et sciatiques, les entorses, les pathologies du genou, de la hanche, de l'épaule, les épicondylites, les syndromes du canal carpien, ...

Une fois les ventouses mises en place, le temps de pose est d'une vingtaine de minutes.

 

Contre-indications : prise d'anticoagulants, tuberculose et cancers pulmonaires, anémie sévère et enfants en bas âge.

Les prestations proposées ne sont associées à aucune technique kinésithérapeutique, médicale ou de ré-éducation et n’ont pas visée à les remplacer.

© 2014 Qi-Jing Armelle Boireaux